Afin de vous proposer une navigation agréable, notre site utilise des cookies. En continuant sans modifier vos paramètres, vous acceptez notre utilisation des cookies.
OK

Flash Back: Formula VW !

Devenir membre

VW stories

Flash Back: Formula VW !

30 novembre 2018

Il y a une cinquantaine d’années, la Formule Vé était l’une des principales disciplines d’accès à la compétition automobile en Belgique. Voici un petit plongeon dans le passé doté d’un zeste de nostalgie.

C’était il y a 50 ans, le 18 juin 1967. Sur le circuit de Spa-Francorchamps, en prologue du Grand Prix de Belgique de Formule 1, la Formule Vé – ou Formule VW – connaissait l’un de ses moments de gloire. Une cinquantaine de monoplaces propulsées par le moteur VW 1300cc issu de la Coccinelle étaient en effet sur la liste des engagés du "Grand Trophée International de Formule Vé". Un nombre très flatteur quand on sait à quel point cette discipline était encore jeune.

« Comme beaucoup, j’ai appris l’existence de la Formule Vé en lisant des magazines américains », se souvient Pascal Ickx, qui fut le premier Secrétaire Général du Belgian VW Club. « A mon retour d’un voyage aux Etats-Unis, j’en ai parlé à André Pilette, qui avait une école de pilotage. Passionné par la formation des jeunes, il voulait leur offrir une plateforme abordable financièrement. La Formule Vé était idéale ! »

Etant en grande partie basée sur des pièces de série, y compris les fameuses suspensions de la Cox, cette petite monoplace développe alors 42 chevaux pour un poids de 375 kg. Agile et très plaisante à piloter, la Formule Vé affiche aussi des performances remarquables : en 1967, à Spa-Francorchamps, le meilleur tour en course avait ainsi été signé à plus de 163 km/h de moyenne !

Club Automobile Vé

Journaliste pour le quotidien Les Sports, Pascal Ickx était au départ de la toute première course de démonstration dans notre pays. « C’était à Zolder, le 16 juin 1965, et il y avait dix monoplaces sur la grille », explique-t-il. « Suite à cela, j’avais écrit un article très enthousiaste… et Jacques Ghyssels, alors Directeur Général des Ets D’Ieteren Frères, m’a demandé de lancer la Formule Vé en Belgique. C’est comme ça que nous avons créé le Club Automobile Vé, qui allait par la suite devenir le Belgian VW Club. L’objectif était double : mettre un cadre, notamment en établissant les règlements, et organiser des courses. Pour faire grandir la Formule Vé, nous avions mis en place – grâce au soutien inconditionnel de la Maison D’Ieteren – un système de primes selon les résultats. En circuit, mais aussi en slalom ou en course de côte, où ces monoplaces étaient redoutables. »

Installé dans les bureaux du RACB à Bruxelles, le Club Automobile Vé a fait partie des précurseurs en Europe, notamment lorsqu’il fallut établir un premier règlement international permettant aux voitures de développer 55 chevaux.

Le succès de la formule a été immédiat avec un intérêt croissant des participants, dont de nombreux jeunes désirant se faire remarquer, mais aussi des médias. En 1967, la Formule Vé a ainsi intégré le programme du prestigieux Grand Prix des Frontières à Chimay, avant cette apparition en marge du Grand Prix de Formule 1 à Spa-Francorchamps. Deux ans après la première course de démonstration à Zolder, la Formule VW avait déjà gagné ses lettres de noblesses !

To be continued ...